Regarder, Prélever, Inventer (ou l’échec de la domestication )

Exposition à l’espace d’exposition Le dessus de Halles, à Audierne (29), avec Clément Bazin.

Entre représentation et invention, flânerie poétique et exploration minutieuse, Charleyne Boyer et Clément Bazin s’interrogent sur leur relation au paysage et sur la place de celui-ci au sein de leurs pratiques respectives.

SONY DSC
C. Boyer, « Faire souche », souche, résine, matériaux divers, 2018
SONY DSC
C.Boyer, « Sensation 1 », crayons à papier, 2019
SONY DSC
C Boyer, « Algues », encre sur papier, 2019

 

SONY DSC
C Boyer, « Faire Souche », 2019. C Bazin, « Ombre d’un Herbier », 2019

Pour en savoir plus : 2019

APRÈS LA TEMPÈTE

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après la tempête, ensemble de cinq modules, plâtres, résines, algues, coquillages…, 2017

Les cinq blocs de plâtres renferment chacun une petite zone d’observation à la manière d’un écrin. Les accidents visibles sur les blocs contrastent avec le calme apparent des ces petits espaces qu’ils renferment et semblent protéger à la fois. Ce travail tente de suggérer le contraste paradoxal entre la violence des mouvements de la mer et les espaces de quiétude que ces mêmes mouvements génèrent.
Il fait écho à la série de photographies réalisée à Port-Louis en octobre 2017, Zones d’observation.

Pour en savoir plus : 2017